Découverte d‘un site d’exception

Les Dentelles de Montmirail sont les premières avancées des Alpes dans la Vallée du Rhône , mais la végétation y est typiquement méditerranéenne, royaume de plantes aromatiques, de chênes verts, de pins d’Alep et de câpriers.
Blottis au pied du massif des des Dentelles Dentelles de Montmirail , se sont regroupés des villages aux noms évocateurs (Suzette, Lafare, La Roque-Alric, Beaumes-de-Venise…)

Les provençaux ont humanisé ces coteaux de roche en y implantant la vigne, en sachant garder l’harmonie entre la nature et la culture, qui produisent aujourd’hui deux crus parmi les plus prestigieux: Beaumes de Venise rouge , AOC Côtes du Rhône et Muscat Beaumes-de-Venise . Une magnifique route des vins serpente les vignes, et si vous avez la chance d’y musarder particulièrement à l’automne, vous serez surpris par la palette de couleurs avec laquelle la nature joue sur les reliefs des Dentelles de Montmirail.

Les trois chaînes de calcaire offrent leurs façades sud, formidablement exposées au soleil et abritées du Mistral l’hiver, alors qu’elles réservent l’ombrage des faces nord durant les étés chauds.
Les Dentelles de Montmirail offrent les meilleures sensations de l’escalade, de balade à pied, et de VTT dans un environnement d’exception, dont de merveilleuses vignes qui, chaque année nous offrent les Crus Beaumes de Venise rouge et les Muscats Beaumes-de-Venise .

La Route des vins

AUTOUR DES DENTELLES DE MONTMIRAIL

Ils sont beaux ces villages coiffés de leurs campaniles (clochers en fer forgé, qui laissent passer le Mistral) ! Gigondas, dominé par ses vestiges, Séguret, classé parmi les «plus beaux villages de France», Beaumes de Venise et sa splendide chapelle Notre-Dame d’Aubune : les Côtes du Rhône puisent dans ces terroirs légendaires de quoi ravir tous les amateurs.

Ruelles étroites, placettes ombragées et vieilles fontaines, aucun doute, vous êtes au cœur de la Provence comtadine. Certes, il vous faudra grimper pour rejoindre ces villages construits haut perchés. Mais à l’arrivée, quel spectacle ! Les Dentelles de Montmirail, véritables lames de calcaire finement ciselées par l’érosion, jaillissent des vergers,des collines et des vignes.

Beaumes de Venise

Population : 2200 habitants les Balméens. Superficie : 1903 ha.

BEAUMES DE VENISE , doit l’origine de son nom aux grottes qui le surplombent, « Balmes » en provençal, le qualificatif de Venise dérivant de Venaissin, est le nom du célèbre Comtat, propriété des Papes.

Le Blason du village représente trois Tau d’Ors (croix antique) qui correspond aux trois villages (ou groupes chrétiens) : St Véran, Beaumes et Aubune qui constituent le village de Beaumes-de-Venise .

Au pied des Dentelles de Montmirail, bien abrité du Mistral, traversé par la rivière (La Salette), Beaumes de Venise, Ancien Duché Papal, Chef lieu de canton, Station Verte de Vacances, et Site Remarquable du Goût est un charmant village du Comtat Venaissin, très fréquenté en été et apprécié en hiver pour son climat. Avec une superficie de 1903 hectares, on compte une population de 2200 habitants, et jusqu’à 4500 habitants en saison. Idéalement situé en Vallée du Rhône , le village est à 8 km de Carpentras, 32 km d’Avignon et sa gare TGV, 20 km de Vaison-la-Romaine et à 100 km de Marseille et son aéroport. Dans le paysage des Dentelles de Montmirail , bienvenue dans l’un des plus charmants terroirs des Côtes du Rhône!

Vestiges historique à visiter, à voir :

Les Chapelles:

– LA CHAPELLE NOTRE DAME D’AUBUNE : La Chapelle Notre Dame d’Aubune, dont le clocher est un joyau de l’art roman du 12ème siècle, possède un prieuré classé Monument Historique. Ce monument est une petite merveille de la Vallée du Rhône , dépourvue d’artifices. Vous serez frappés par l’harmonie ambiante et le génie architectural de cet édifice. Le paysage qui habille le jardin est un havre de paix, ponctué d’une végétation typique : oliviers, cyprès, vignes. L’espace y est sculpté méticuleusement de façon à conserver tout le caractère enchanteur de ce lieu.Le nom Aubune viendrait de la victoire de Charlemagne durant la bataille d’Aubune, à l’Aube, à cet endroit précis. En remerciement à la vierge il aurait fait construire cette Chapelle à Beaumes-de-Venise. Un gros rocher appelé Pierre du Diable surplombe la Chapelle. Selon la légende il serait marqué de 3 griffes appartenant au diable voulant détruire l’édifice qui fut sauvé par la vierge qui arrêta le rocher avec sa quenouille. Autre particularité, un jeu de mot est pratiqué en provençal « la gleize i y i seize traou amé quinzecents campano » l’église aux seize ouvertures avec quinze sans cloches.

– LA CHAPELLE ST ROCH : Cette chapelle a été construite lors de la Peste de 1586 qui épargnaBeaumes-de-Venise. Les pierres de l’ancienne église servirent à sa construction. C’est la Comtesse de Baldiserro née St Sauveur qui a donné le terrain pour sa construction, où elle se trouve encore.

– LA CHAPELLE ST ANNE : Edifiée après la peste de 1629 par Pierre Moulin, elle s’écroula en 1634. Pierre Moulin fut contraint de la reconstruire. Plusieurs habitants de Beaumes-de-Venisey furent ensevelis. En 1691, l’évêque l’interdit jusqu’à sa réparation 10 ans après.

Mais aussi :

– Le moulin à huile ancien datant d’avant 1789 et moulin à blé.

– Le rocher de Rocalinaud (Rocca Luna) : Ce rocher dit « le Rocher lunaire » est un des lieux les plus insolites de Beaumes-de-Veniseainsi qu’un lieu préhistorique de la région sud des Côtes du Rhône. Le village est assis sur des sables jaunes molassiques que les érosions éoliennes sculptent facilement, donnant naissance à des safres. Le plus impressionnant est celui de Rocalinaud, avec son bec crochu, parsemé d’alvéoles creusées par le mistral. C’est un roc de grés sableux, alvéolé de toute part et travaillé à la fois par le mistral et l’homme. Le côté Est de ce rocher renferme une grande cavité creusée par l’homme et ayant servie d’abri; de l’époque préhistorique jusqu’à la fin du XVIème siècle. Le long du site, vous pourrez observer des réservoirs d’eau, sorte de « marmites », taillées dans le grès et des traces de rails utilisés jadis, probablement pour la manœuvre de chariots de ravitaillements.

Loisirs : Randonnées pédestres, escalade, VTT, piscine municipale, mini-golf, tennis, pétanque, salle de spectacle, bibliothèque municipale.

CONTACT

Mairie Beaumes de Venise

Hôtel de Ville Place du marché 84190 Beaumes 04 90 62 94 34 Fax : 04 90 62 99 57 Email :info@mairie-de-beaumes-de-venise.fr www.mairie-de-beaumes-de-venise.fr

Lafare

Population : 99 habitants les Farisiens Altitude : 200 m

Partant de Beaumes-de-Venise direction Malaucène et longeant la rivière Salette, vous découvrirez Lafare. Au pied des Dentelles de Montmirail et du Rocher de St Christophe, le petit village de lavallée du Rhône porte son regard sur le paysage se situant en plein cœur de l’appellation.

Les origines du village ne remontent guère au-delà du Moyen-Âge. Son emplacement se trouvait à l’origine sur la route qui reliait Malaucène à Gigondas, au pied du Rocher saint Christophe où une jolie vue s’offre à vous avec les Dentelles de Montmirailet les Dentelles Sarrasines. Vous trouverez sur la placette ombragée du village une fontaine providentielle d’où jaillit l’eau d’une source claire et fraîche. Et autour de cette place, vous aurez peut-être la chance de déguster l’un de nos AOC Côtes du Rhône ! Aujourd’hui bien groupés autour de l’Eglise seulement quelques maisons forment le village, abritant à peine 100 habitants. Ce n’est pas pour autant un village désert car Lafare est le point de départ des sites d’escalade mais aussi de nombreuses randonnées pédestres dans le massif desDentelles de Montmirailtraversant vignes et forêts de pins. Une de ses randonnées vous amène à la fameuse cascade St Christophe inattendue dans ce site aride. Pour cela à la sortie du village prendre au nord une petite route qui descend d’abord dans le ravin, puis remonte vers les dentelles. A gauche un sentier pédestre mène à pied en 5 minutes à la cascade. Après le dernier lacet, vous aurez un très beau point de vue sur la Vallée du Rhône , et à droite un chemin vous conduira à la chapelle Saint Christophe.

Vestiges historiques à visiter, à voir :

– Cascade Saint Christophe : Cette cascade est une des seules du département et s’écoule entre deux parois de site d’escalade réputé.

– La chapelle : Saint Christophe étant le patron des voyageurs cet endroit lui est dédié. La modeste chapelle du nom de saint Christophe, est un édifice roman du début du XIIe siècle, et restaurée en 1981. Elle fut certainement l’église primitive de l’ancien village situé au cœur de la région des Côtes du Rhône. Aujourd’hui vous apprécierez son calme et son magnifique point de vue sur la cascade. Une bénédiction des voitures y est organisée le dimanche après le 15 Août, à l’occasion de la fête votive.

– L’église St-Sixte : Cette église domine le confluent de deux vallons. A l’intérieur on peut y voir: – Le plafond peint de la sacristie. – La voûte en berceau de la partie latérale droite de la nef. – Deux statues en bois polychrome de la Vierge et de St Christophe. – Un tableau XVIIIe de la Vierge, St Christophe et St Roch.

Loisirs : Escalade, randonnées pédestre et VTT. Hôtel, restaurant,bistrot de Pays, gîtes d’étape… et dégustation de Côtes du Rhône!

Mairie de Lafare

Le grand jardin 84190 Lafare Tel : 04 90 62 96 17 – Fax : 04 90 62 96 17 Email :village.lafare@club.internet.fr

Suzette

Population : 130 habitants les Suzetiers Superficie : 675 ha /Altitude : 425 m / A 25 km d’Orange, 43 km d’Avignon

Dominant le fameux massif desDentelles de Montmirail, le village de Suzette s’élève à flanc de coteaux à 410 m d’altitude au milieu du cirque de Saint-Amand étant ainsi le mieux placé pour ceux qui aiment les vues à l’infini. En effet de Suzette, découvrons ce 360°, et admirons la chaîne du Ventoux, les Alpilles, le St Amant et bien sûr les Dentelles de Montmirail et parfois même par temps clair, le Palais des Papes … Au carrefour avant le village, vous ne pourrez pas manquer l’immense table d’orientation. Depuis la route, vous verrez Suzette se dessiner entre les restanques de vigne, encadré par les somptueux paysages. Au village, baladez-vous avec plaisir dans ses petites rues pittoresques. Vous pourrez déguster un Muscat ou un Côtes du Rhône au bar restaurant les Coquelicots, dont la terrasse est un véritable belvédère. Les maisons composant Suzette ne sont pas nombreuses mais l’harmonie architecturale de leurs constructions en pierre donne beaucoup de cachet au village. Et vous pourrez bien sûr partir sur les nombreux circuits de randonnées pédestres. Sur la route qui mène au Barroux, les allées de cyprès de Provence bordent les champs de vigne plantés de banquettes savamment dessinées…un vrai cliché de Provence. Malheureusement il ne reste rien du Château fort de Suzette, véritable forteresse culminante de la principauté d’Orange. Détruit en 1563, il fut sommairement réparé au milieu du XVII siècle, mais ne semble pas avoir survécu au transfert de la principauté au Royaume de France, son intérêt stratégique s’étant alors perdu.

Vestiges historiques à voir :

– L’église, bijou de l’art Roman : L’église de Suzette est une des plus jolies églises romanes rurales du département, en mettant naturellement à part l’édifice très particulier qu’est Notre Dame d’Aubune. Avec son plan d’origine en croix latine, son abside et ses deux absidioles à voûte cul de four, ses fenêtres en forme de meurtrières à travers lesquelles se dessine la silhouette du Ventoux, sa nef en berceau brisé, sa simple corniche en quart de rond comme seul décor, elle est l’archétype de la beauté et de la pureté de l’art roman.

– Table d’orientation : Entièrement créée en céramique, elle indique toutes les directions possibles du village le plus proche aux villes les plus lointaines comme Genève (245 km), Grenoble (135 km), Milan (350 km)..à vol d’oiseau bien sûr.

– Petites rues.

– Paysages.

Loisirs : Randonnée pédestre et VTT

Mairie de Suzette Le Village 84190 Suzette Tel : 04 90 62 96 39

La Roque alric

Face aux Dentelles de Montmirail , accroché à un piton rocheux, telle est la description du village de la Roque Alric. Le bourg est cité comme paroisse et seigneurie au XIe siècle, époque à laquelle remonte plusieurs monuments.

Avec 54 habitants, les visiteurs ne seront pas surpris du calme ambiant qui règne au village.Animations, commerces et activités n’y sont pas nombreux…et c’est justement ce qui fait son charme. En entrant dans le village, aux ruelles pavées, vous aurez l’impression de rentrer chez un particulier. L’ascension du village, par ses venelles pentues aux maisons colorées d’ocres, vous conduira jusqu’à son église récemment restaurée, le point culminant du village d’où l’on peut admirer un panorama sur lesDentelles de Montmirail et toute la vallée.

Le village croise de nombreux itinéraires de randonnée, entouré de vignes et de nombreux bois.

La Roque Alric est donc un petit village pittoresque, clair, calme… Un endroit idéal pour se ressourcer au milieu de paysages superbes des Côtes du Rhône , loin de l’agitation urbaine.

Vestiges historiques à visiter, à voir :

– L’église, – Le panorama sur lesDentelles de Montmirail.

Mairie de la Roque Alric

Le Village 84190 Roque Alric Tel : 04 90 62 96 71

Inscrivez-vous à nos newsletters