« Prépare autant de tonneaux qu’en juin tu compteras de jours beaux. » dicton populaire

A partir de juin, avant la véraison, cette pratique qui se nomme également rognage, consiste à « étêter » légèrement les vignes en coupant avec une cisaille ou avec un outil atteler au tracteur, les feuilles excédentaires sur les côtés et sur le dessus de la plante. Il s’agit d’aérer le feuillage afin de  permettre un ensoleillement maîtrisé car l’équilibre en surface foliaire et baies permet une meilleure maturation du fruit. 

L’opération permet un passage plus facile des machines, le cas échéant ; elle favorise également la prévention de maladies en limitant l’humidité stagnante entre les vignes.

Et voilà ! tu sais tout, ou presque … 😉